Il vous faut:

  • 0,5 kg d'abricots secs
  • 2,5 kg de pulpe de Sucrine
  • 2 kg de sucre cristallisé
  • 1 gousse de vanille
  • 1 citron non traité

La veille : coupez les abricots en morceaux et mettez-les dans une jatte. Couvrez-les d'eau froide et laissez-les gonfler pendant 24 heures.

Coupez en dés la pulpe de la Sucrine. Déposez-les dans une autre jatte en alternant une couche de Sucrine et une couche de sucre. Mélangez et laissez macérer pendant 24 heures en remuant par deux fois.

Le jour même : ébouillantez vos pots à confiture et vos couvercles. Retournez-les sur un linge propre. Placez une soucoupe dans le freezer ou dans le congélateur.

Versez dans une bassine à confiture les dés de Sucrine, les abricots, le citron coupé en quatre et la gousse de vanille. Portez doucement à ébullition en remuant. Faites cuire à petits frémissements pendant environ une heure en remuant.

Après une heure de cuisson, faites tomber une goutte de confiture sur la soucoupe froide. Si la goutte s'étale, prolongez la cuisson quelques instants et refaites le test. Si la goutte se fige immédiatement, arrêtez la cuisson. Retirez les morceaux de citron et la gousse de vanille.

Versez sans tarder la confiture dans les pots. Vissez les couvercles. Retournez les pots pendant quelques minutes. Essuyez-les. Laissez-les refroidir et étiquetez-les sans oublier d'indiquer la date de fabrication.

Cette confiture est inspirée dune recette d'Aurore Sand, petite fille de George Sand. (Source : « A la table de George Sand », Christiane Sand, Flammarion, 1988)

Recette tirée du livre "La Sucrine du Berry: un trésor à cuisiner" - éditeur: URGB (Union pour les Ressources Génétiques du Berry)

Une recette au hasard

Velouté de pâtisson (et fanes de blettes)

Vendredi dernier, dans nos paniers de légumes,  Fabian avait glissé, comme nouveautés, une bottes de côtes de bettes (ou blettes) aux fanes magnifiques ainsi qu'un pâtisson.  

Ne voulant pas perdre de si jolies feuilles et la température extérieure s'étant rafraîchie... Et bah...Alors hop...à la soupe,  à la soupe !

C'est aussi un bon moyen de faire manger du pâtisson études fanes aux plus réfractaires !

 

Il faut :

- 1 pâtisson

- les fanes d'une botte de blettes (vous cuisinière les blettes ensuite)

- 1 cube de bouillon de légumes

- 1 oignon

- Ail

- 1 feuille de laurier

- Épices (facultatif) comme fenugrec, cumin...selon les envies et les goûts.

- Pour le service: persil ciselé, quelques biscottes et éventuellement sel au céleri, fromage râpé et crème fraîche

- Poivre

 

Allez, tous à vos casseroles !

Épluchez le pâtisson, ôtez les grains et coupez le en gros cubes.  

Si cette opération s'avère trop laborieuse, je vous conseille de le précuire à l'eau 15mn. Attention c'est très très chaud donc pour ne pas vous brûler avec la vapeur, attendez un peu avant de le couper en deux pour l'évider.  

Laver les fanes des blettes puis les découper en lanières. Émincez l'oignon et l'ail. Ciselez le persil.

Dans un grand faitout, mettre l'oignon, l'ail, le laurier, le pâtisson, les fanes, du poivre et facultativement les épices de votre choix.

Mouillez avec 1l d'eau chaude et ajoutez le cube de bouillon de légumes.

Couvrez et laisser cuire 20mn en remuant de temps en temps.  Prolonger la cuisson si besoin puis passer le tout au blender pour obtenir un velouté ou au mixeur plongeant pour déguster une soupe plus moulinée.

Ajustez en eau bouillante si la soupe est trop épaisse mais aussi l'assaisonnement en poivre et sel.

Servez aussitôt dans des petits bols en laissant la possibilité de saupoudrez de persil frais, crème fraîche,  fromage râpé, morceaux de biscottes, sel au céleri...selon la gourmandise de chacun.

NB: Les fanes de blettes peuvent être remplacées par des fanes de radis, betteraves... Ou par rien du tout...Vous pouvez très bien réaliser ce potage uniquement au pâtisson !  

Les fanes, une fois les grosses nervures ôtées, peuvent être blanchies puis cuites aux beurre comme des épinards ou congelées pour faire une quiche "aux mauvaises herbes" dixit mes enfants !